tonyvelo

Les vélos couchés : à deux roues ou trois roues

Vous aimez le vélo, mais vous souffrez toujours de mal de dos après avoir effectué une balade à bicyclette ? Il est temps de vous orienter vers le vélo couché. Ce type de bicyclette vous permet de rouler confortablement. Il existe deux formes de vélo couché à savoir le bicycle et le tricycle. Comment choisir le modèle adapté à vos attentes ?

Le vélo couché, de quoi s’agit-il vraiment ?

Comme son nom l’indique, le vélo couché aussi appelé vélocar est un vélo horizontal. Il se distingue du vélo droit par sa selle qui assure une assise très confortable et horizontale. Très différent du vélo classique, son pédalier aussi se trouve en avant. Ce type de bicyclette est également plus long par rapport à un vélo droit. Son siège fabriqué en coque ou en filet mesh vous permet de vous asseoir confortablement. Vous n’avez plus de douleur au niveau des points d’appui et du dos, car les épaules, le dos, les coudes, et les poignets sont parfaitement maintenus dans un siège ergonomique. Le vélo horizontal présente des bienfaits pour la santé. En effet, il améliore le retour veineux.

En plus, avec ce type de vélo, la force et la puissance dans vos jambes sont améliorées puisque vous pouvez vous aider du dos.

Comment choisir entre bicycle couché ou tricycle ?

Le bicycle couché est un vélo classique à deux-roues muni d’un siège horizontal. Quant au tricycle, appelé aussi trike, il s’agit d’un vélo sur trois-roues avec un siège allongé. Le vélo couché à deux cycles remplit toutes les caractéristiques d’un vélo horizontal.

Le trike offre quelques avantages supplémentaires. Tout d’abord, il est très stable et offre la possibilité de rouler à très basse vitesse sans risque de déséquilibre. Vous pouvez aussi piloter à une main. C’est pourquoi le tricycle s’adresse aussi aux handicaps aux bras qui veulent continuer la pratique du vélo.

Enfin avec le trike, le risque de chute est presque inexistant à cause de l’aérodynamique améliorée. C’est un formidable véhicule pour découvrir de nouvelles régions ou pays sans quitter son transat.

Choisir un vélocar traction ou propulsion

Les vélos couchés sont souvent des propulsions. Cela veut dire que votre engin reçoit d’un entraînement par la roue arrière.

Mais sachez qu’il existe des vélos couchés à traction directe. Ces modèles sont plutôt adaptés aux grands fans de cyclisme. Ils offrent des sensations corporelles plus intenses ainsi que des performances élevées et inégalées.

Si vous cherchez quelque chose de plus pratique, le vélo couché motorisé est une autre option intéressante. Ce dernier permet de parcourir aisément les longues distances. C’est également un excellent moyen pour vous rendre au travail sans transpirer.

Quitter la version mobile